Catégories
Publication Web Desing:

Des trésors médiévaux de Londres exposés à l’Hôtel de la Marine à Paris

, Des trésors médiévaux de Londres exposés à l’Hôtel de la Marine à Paris

De Guillaume le Conquérant à Henri VIII, l’exposition retrace 500 ans d’histoire entre la France et l’Angleterre. Plus de 70 œuvres d’art britanniques en tout genre seront exposées jusqu’au 22 octobre 2023.

De rares trésors médiévaux anglais sont présentés pour la première fois à Paris, à l’Hôtel de la Marine, à l’occasion d’une exposition soulignant les liens qui unissaient la France et l’Angleterre à cette époque. Du vendredi 30 juin au 22 octobre, les visiteurs de «Quand les Anglais parlaient français» pourront découvrir 70 oeuvres d’art couvrant la période allant du XIe au XVe siècle et prêtées par le Victoria and Albert Museum de Londres. «Au vu du contexte géopolitique des dernières années, nous voulions mettre en lumière ce lien entre nos deux pays», a expliqué à l’AFP Amin Jaffer, directeur de la Collection Al Thani, qui sert d’écrin à cette exposition.

Sculptures d’ivoire, vitraux anciens et chasubles brodées témoignent de cette relation étroite, tout comme des bijoux et des bagues sertis de pierres précieuses, créés dans des ateliers d’orfèvrerie parisiens et qui ont été retrouvés sur le sol anglais au fil des siècles.

Verre émaillé et doré provenant du Victoria and Albert Museum, London. Victoria and Albert Museum, C.1-1959, Image©

De Guillaume le Conquérant à Henri VIII, les œuvres choisies retracent 500 ans d’histoire. «Nous avons sélectionné les meilleures pièces de notre collection londonienne», a souligné Emma Edwards, commissaire adjointe de l’exposition. Pièce maîtresse, le «chandelier de Gloucester» prend place dès l’entrée. Qualifié de «chef-d’œuvre de l’orfèvrerie anglaise» par Mme Edwards, il comporte des inscriptions en latin retraçant ses propriétaires. D’une abbaye dédiée à Saint-Pierre à Gloucester, le chandelier a voyagé jusqu’à la cathédrale du Mans.

cette œuvre d’art de l’exposition prendra place à l’avant du musée pour mieux mettre en avant cette pièce maîtresse la collection / Bridgeman Images

À cette époque, l’Angleterre est catholique et l’une des sections de l’exposition souligne les échanges d’alors entre les monastères d’Angleterre et d’Europe continentale. «C’était assez compliqué de retrouver des objets de cette période», a relevé James Robinson, directeur du département des arts décoratifs au Victoria and Albert Museum. Après la rupture avec la papauté sous Henri VIII, «tout ce qui était catholique était détruit», a-t-il expliqué. Des objets appartenant à l’aristocratie et à la royauté ont été mieux conservés. Sur le «coffret de Valence», un des objets exposés, on aperçoit ainsi les armes royales d’Angleterre et des grandes familles d’Angoulême et de Bretagne.

Cette chronique a été reproduite du mieux possible. Au cas où vous projetez d’apporter des modifications concernant le thème « Web desing » il est possible de contacter notre journaliste responsable. Le but de leakerneis.fr est de trouver sur internet des données sur le sujet de Web desing puis les diffuser en tâchant de répondre au mieux aux interrogations des internautes. Cet article, qui traite du thème « Web desing », vous est spécialement proposé par leakerneis.fr. Il est prévu divers travaux autour du sujet « Web desing » à brève échéance, on vous invite à naviguer sur notre site internet aussi souvent que possible.Vous pouvez lire cet article développant le sujet « Web desing ». Il est fourni par l’équipe leakerneis.fr. Le site leakerneis.fr est fait pour publier plusieurs publications autour de la thématique Web desing publiées sur la toile. L’article original est réédité du mieux possible. Si vous envisagez d’apporter quelques modifications concernant le sujet « Web desing », vous êtes libre de contacter notre équipe. Prochainement, nous présenterons d’autres informations autour du sujet « Web desing ». De ce fait, consultez régulièrement notre blog.