Catégories
Publication Web Desing:

Législatives 2024 : Mineurs, coups de trottinette… Le point sur l’agression de Prisca Thevenot et de son équipe

, Législatives 2024 : Mineurs, coups de trottinette… Le point sur l’agression de Prisca Thevenot et de son équipe

Mercredi, vers 20 heures, alors qu’ils étaient en train de coller des affiches électorales à Meudon, dans les Hauts-de-Seine, la porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot et son équipe ont subi une agression. Que s’est-il passé ? Où en est l’enquête ? Quelles réactions ? 20 Minutes fait le point.

Que s’est-il passé ?

D’après une source proche du dossier, Prisca Thevenot et une de ses collaboratrices ont été prises à partie par une vingtaine de personnes vers 20 heures, mercredi soir, à Meudon, alors qu’elles étaient en train d’effectuer des collages d’affiches électorales, quatre jours avant le second tour des législatives. La ministre est candidate à sa réélection dans la 8e circonscription, des Hauts-de-Seine, elle a obtenu 39,9 % des voix dimanche dernier, se plaçant en première position.

La porte-parole du gouvernement a confié au Parisien avoir vu des personnes en train de dégrader des affiches et leur préciser que cette action était interdite. Un homme aurait alors arraché une affiche puis appelé des renforts. Sur des images récupérées par BFM TV, un groupe d’« une douzaine de personnes » s’est formé autour de l’équipe de campagne. Si la ministre n’a pas été touchée, sa collaboratrice a été blessée à un bras ainsi qu’un des militants du camp présidentiel. Ce dernier souffre d’une fracture de la mâchoire après avoir reçu « des coups de poing et de trottinette », selon son récit.

Toujours selon BFM TV, l’un des auteurs des faits a effectivement utilisé une trottinette sur la voiture de Virginie Lanlo, cassant son pare-brise, avant de frapper la suppléante de Prisca Thevenot avec ce même objet.

Où en est l’enquête ?

« Les forces de l’ordre sont intervenues rapidement. La ministre a pu déposer plainte », a indiqué une source proche du dossier. « La police nationale, qui devait patrouiller dans le secteur, est arrivée en moins de cinq minutes », a confirmé Prisca Thevenot auprès du Parisien.

Une enquête pour « violences en réunion avec arme » et pour « violences sur un élu public en réunion et avec arme » a été ouverte par le parquet de Nanterre. Quatre personnes, trois adolescents âgés de 15 à 17 ans et un homme de 20 ans, ont été interpellées dans la soirée et placées en garde à vue. Ce dernier est défavorablement connu de la justice, précise le quotidien. Les mis en cause sont tous domiciliés à Meudon. Un des suspects a pu être identifié grâce à un enregistrement vidéo d’une partie de la scène par Prisca Thevenot.

Les réactions des personnalités publiques

Jeudi matin, la porte-parole du gouvernement a précisé dans une publication sur les réseaux sociaux qu’elle continuerait « sa campagne sur le terrain comme prévu jusqu’à vendredi soir » et a remercié « tous [les] soutiens » reçus.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Profondément choqué par l’agression subie par Prisca Thevenot et sa suppléante à Meudon. La violence n’a pas sa place dans notre démocratie », a réagi sur X le ministre des Affaires étrangères Stéphane Séjourné, lui-même candidat dans ce département. « Rejetons le climat de violence et de haine qui s’installe. J’appelle au sursaut, maintenant », a écrit, également sur X, Gabriel Attal. Jordan Bardella a, lui aussi, apporté son soutien à la ministre, et en a profité pour glisser : « L’un de mes grands engagements comme Premier ministre sera de lutter contre l’insécurité record et particulièrement la récidive. »

Ces derniers jours, plusieurs agressions lors de collages d’affiches électorales ont été signalées, comme en Savoie ou en Isère.

Cette chronique a été reproduite du mieux possible. Au cas où vous projetez d’apporter des modifications concernant le thème « Web desing » il est possible de contacter notre journaliste responsable. Le but de leakerneis.fr est de trouver sur internet des données sur le sujet de Web desing puis les diffuser en tâchant de répondre au mieux aux interrogations des internautes. Cet article, qui traite du thème « Web desing », vous est spécialement proposé par leakerneis.fr. Il est prévu divers travaux autour du sujet « Web desing » à brève échéance, on vous invite à naviguer sur notre site internet aussi souvent que possible.Vous pouvez lire cet article développant le sujet « Web desing ». Il est fourni par l’équipe leakerneis.fr. Le site leakerneis.fr est fait pour publier plusieurs publications autour de la thématique Web desing publiées sur la toile. L’article original est réédité du mieux possible. Si vous envisagez d’apporter quelques modifications concernant le sujet « Web desing », vous êtes libre de contacter notre équipe. Prochainement, nous présenterons d’autres informations autour du sujet « Web desing ». De ce fait, consultez régulièrement notre blog.