Catégories
Publication Web Desing:

Résultats Législatives 2024 : 5 cartes pour comprendre les résultats

, Résultats Législatives 2024 : 5 cartes pour comprendre les résultats

CARTES – La victoire du Nouveau Front populaire mais sans majorité, la désillusion du Rassemblement national et une participation très élevée… Découvrez les enseignements du second tour des élections législatives en cartes.

Près d’un mois après des élections européennes qui avaient poussé le président de la République à dissoudre l’Assemblée nationale, plus de 43,3 millions de Français étaient de nouveau appelés aux urnes ce dimanche pour le second tour des élections législatives dans 501 circonscriptions – 76 députés ayant été élus ou réélus la semaine dernière. Selon les résultats définitifs publiés par le ministère de l’Intérieur, c’est le Nouveau Front populaire (NFP) qui aura le groupe le plus important au Palais Bourbon (184 députés). Le cartel des gauches devance la coalition présidentielle Ensemble! (Renaissance, MoDem et Horizons) menée par Gabriel Attal et ses 166 élus. Le Rassemblement national (RN) n’arrive qu’en troisième position avec 143 sièges remportés. Viennent ensuite Les Républicains (LR) et les candidats divers droite et leurs 65 parlementaires (en comptant les divers droite).

À découvrir

Une absence de majorité

C’est l’enseignement principal de ces élections législatives anticipées. Alors que la dernière législature avait été marquée, deux ans durant, par la majorité relative du camp macroniste, la nouvelle Assemblée nationale ne voit aucune majorité absolue se dégager. Le Nouveau Front populaire arrive en tête mais loin des 289 élus nécessaires. La majorité présidentielle, si elle limite les dégâts, ne peut non plus y prétendre mais pourrait se tourner vers Les Républicains pour s’en approcher.

La désillusion du Rassemblement national

126 députés : jamais le Rassemblement national n’a envoyé autant de parlementaires dans l’Hémicycle – 36 supplémentaires par rapport à 2022, auxquels viennent s’ajouter les 17 sièges obtenus par leurs alliés de LR. C’est pourtant une forme de désillusion pour le parti lepéniste, arrivé en tête au premier tour (33,15%), qui présentait des candidats dans 441 circonscriptions et qui avait réussi à faire élire ou réélire 39 parlementaires dès la semaine dernière. Le mouvement de Jordan Bardella réalise toutefois le «grand chelem» dans plusieurs départements : Aude, Pyrénées-Orientales, Yonne, Haute-Marne, Haute-Saône et renforce son implantation dans ces territoires.

La surprise du Nouveau Front populaire

C’est la surprise de cette séquence électorale inédite. Le Nouveau Front populaire, l’alliance des partis de gauche (La France insoumise, Parti communiste français, Les Écologistes, Parti socialiste), est arrivé en tête avec 184 députés. Dans le détail, les Insoumis disposeront du plus gros groupe avec 78 députés, les communistes n’en auront que 9, Les Écologistes près d’une trentaine et les socialistes 69. Une dizaine d’élus divers gauche pourraient compléter ce cartel qui demeure néanmoins loin de la majorité absolue fixée à 289 parlementaires. Le NFP réalise ses meilleurs scores dans ses bastions du sud-ouest et des grandes métropoles (Nantes, Toulouse, Lyon, la banlieue parisienne).

La majorité présidentielle limite les dégâts

Avec 166 sièges, soit une perte de 84 par rapport à la précédente législature, la coalition soutenant le président de la République subit une lourde défaite mais limite les dégâts. Ensemble! sera tout de même le deuxième groupe le plus important au Palais Bourbon, derrière le Nouveau Front populaire mais devant le Rassemblement national. L’alliance macroniste reste assez forte dans l’ouest de l’Hexagone (Maine-et-Loire, Mayenne, Deux-Sèvres, Manche) ainsi que dans les Yvelines, où l’ancienne présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, a été réélue avec 49,10% des voix dans une triangulaire.

Une participation très élevée

La participation a été un élément déterminant de ces élections législatives. Jamais, depuis 1997, les Français ne s’étaient autant mobilisés pour ce type de scrutin. Avec 66,63% au second tour, soit 20 points de plus qu’en 2022, les Français se sont mobilisés en masse pour répondre à l’appel d’Emmanuel Macron.

Cette chronique a été reproduite du mieux possible. Au cas où vous projetez d’apporter des modifications concernant le thème « Web desing » il est possible de contacter notre journaliste responsable. Le but de leakerneis.fr est de trouver sur internet des données sur le sujet de Web desing puis les diffuser en tâchant de répondre au mieux aux interrogations des internautes. Cet article, qui traite du thème « Web desing », vous est spécialement proposé par leakerneis.fr. Il est prévu divers travaux autour du sujet « Web desing » à brève échéance, on vous invite à naviguer sur notre site internet aussi souvent que possible.Vous pouvez lire cet article développant le sujet « Web desing ». Il est fourni par l’équipe leakerneis.fr. Le site leakerneis.fr est fait pour publier plusieurs publications autour de la thématique Web desing publiées sur la toile. L’article original est réédité du mieux possible. Si vous envisagez d’apporter quelques modifications concernant le sujet « Web desing », vous êtes libre de contacter notre équipe. Prochainement, nous présenterons d’autres informations autour du sujet « Web desing ». De ce fait, consultez régulièrement notre blog.